La poésie dans tous ses états

Permettre à tous de poser leurs mots avec passion
 
AccueilPortailGalerieÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 La Reine des Songes [Conte]

Aller en bas 
AuteurMessage
celineb
modérateur
avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: La Reine des Songes [Conte]   Ven 23 Fév - 12:57


La Reine des Songes

           La neige tombait de façon ininterrompue, ce soir-là. En plein mois de février, le phénomène était assez rare. L’hiver était interminable. C’était ce que se disait Edward Brady en maugréant. Le vieil homme terminait sa journée à la bibliothèque de Tombstone, dans le Maine, où il était petit employé, chargé de ranger et d’étiqueter les ouvrages. Une besogne bien monotone qui ne lui plaisait guère. Le comble était qu’il n’aimait pas lire. C’était bien paradoxal de se retrouver ainsi dans un sanctuaire de lecture, à travailler huit heures par jour parmi des ouvrages de toute taille et de tout genre. Mais la vie réserve parfois des surprises.

           Edward en eut une preuve supplémentaire en descendant pour la dernière fois de la journée à la cave de la bibliothèque. Il devait archiver deux volumes qui venaient de rentrer et que le conservateur avait décidé de soustraire à la curiosité des visiteurs. Marche après marche, il descendit en bougonnant l’escalier étroit. C’était toujours à lui qu’incombaient les corvées et les besognes désagréables. Il s’arrêta soudain. Un mince ouvrage à la couverture très claire se détachait nettement sur la marche usée. De quoi s’agissait-il ? Le vieil homme se baissa pour le ramasser, mécontent.

          Arrivé en bas des marches, il l’examina. Curieusement, le petit livre, qui ne comportait que quelques feuillets, n’était doté d’aucun numéro d’ordre. Il n’était donc pas répertorié dans les archives de la bibliothèque. Se pouvait-il qu’il appartienne à un collègue ? Pourtant, Edward était le seul employé habilité à descendre à la cave. Sa présence était bien un mystère. Sur la couverture du livre, on pouvait lire son titre : La Reine des Songes. Il n’y avait pas de nom d’auteur. Encore une histoire à dormir debout, pensa le bibliothécaire. Il ouvrit néanmoins le fin volume. Peut-être parviendrait-il ainsi à identifier son propriétaire.

A suivre...

_________________


Dernière édition par celineb le Ven 23 Fév - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb
modérateur
avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Ven 23 Fév - 14:40

               Une histoire bien étrange y était narrée. Elle semblait prendre vie sous les yeux du vieil homme, qui ne pouvait détacher son regard des lettres dansantes. Un monde inconnu, lointain, émergeait du néant. Un cri perça le silence :

- Avis à la population ! Les sujets du roi Métamorphis II sont informés de l'ouverture prochaine du concours annuel pour le titre de Reine des Songes. Toutes les personnes intéressées, fées, sorcières, goules, fantômes, sont cordialement invitées au château pour les épreuves qualificatives. Qu'on se le dise !

               C’était en effet le moment de la fameuse rencontre qui voyait s’opposer les meilleures enchanteresses du royaume. Pas une ne voulait manquer l’occasion de remporter ce prix prestigieux, qui assurait respect et honneurs pour toute une année. On vit bien vite converger vers le manoir du bon roi Métamorphis de nombreux équipages luxueux. Le concours attirait également les sujets du royaume qui se réjouissaient d’assister à pareille occasion de se divertir à peu de frais.

               La salle du concours était immense et richement ornée. Au rez-de-chaussée du château, mille spectateurs pouvaient s’asseoir et deviser gaiement. Une estrade capitonnée était réservée à l’aristocratie. Le souverain présidait les festivités. Le jour dit, l’assemblée était nombreuse. On se répétait les noms des inscrites, quatre participantes étaient annoncées. Les noms de trois d’entre elles étaient bien connus mais personne ne connaissait la dernière candidate qui devait concourir.  Quel suspense ! Tout le monde était ravi.


A suivre...

_________________


Dernière édition par celineb le Ven 23 Fév - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb
modérateur
avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Ven 23 Fév - 16:37

             Sous les plafonds dorés du grand salon de réunion, un héraut magnifiquement habillé annonça la première prétendante au titre de Reine des Songes. C’était la célèbre Fée des Bois, que tous connaissaient. On l’applaudit bien fort pour l’encourager, bien que la dame, très élégante et fort assurée, n’en eut nul besoin. D’un tour de passe-passe, elle fit surgir entre ses doigts fins toute une foule de petites créatures forestières, lutins et trolls. Ceux-ci portaient des instruments de musique divers et variés, tous plus originaux les uns que les autres. Ils se rangèrent prestement et l’on reconnut ce qui ressemblait à un gracieux orchestre symphonique.

             La fée des Bois, diva d’un jour, entonna un grand air du répertoire. Les musiciens l’accompagnaient avec ardeur mais ne purent masquer les nombreux couacs qui sortaient du gosier prétentieux de la belle. D’abord amusés, les spectateurs finirent par s’impatienter et la Fée des Bois dut rengainer ses artistes minuscules et ses ambitions majuscules. Elle partit vivement sous les quolibets de la foule que le Maître de cérémonie eut bien du mal à calmer. Après avoir déploré la prestation de celle que l’on avait tant appréciée auparavant, il introduisit la seconde candidate, la Fée du Jour et de la Nuit.

           C’était une merveilleuse créature, portant une robe couleur de lune. Des étoiles brillaient dans ses cheveux relevés et ses yeux étincelaient, pareils à l’astre diurne. Un murmure d’admiration s’éleva de la foule. Les aristocrates applaudirent discrètement. Cette année, l’enchanteresse réservait à ses adorateurs un spectacle de choix : une succession de jours et de nuits, doucement amenés, symphonie d’ombre et de lumière. Les aubes lumineuses succédèrent harmonieusement aux soirées étoilées, tout cela était ravissant, les spectateurs étaient aux anges.

            Mais le merveilleux spectacle sembla soudain s’enrayer. Les jours et les nuits se mirent à se succéder à grande vitesse, dans un tourbillon de poussière, tournant la tête du public, au bord de la nausée. On entendit des cris : « stop ! stop, par pitié ! ». Vexée, la Fée arrêta net son spectacle enchanteur qui avait viré au cauchemar. Elle tourna les talons et s’enfuit sous les huées.
 
            Le héraut, embarrassé, s’excusa auprès des spectateurs encore incommodés. Puis il annonça avec enthousiasme, reprenant son large sourire un peu artificiel, la candidate suivante : c’était l’ensorcelante Fée du Hasard. Avec elle, on était sûr de ne pas s’ennuyer, émotions fortes garanties ! Quelle aventure ! Le public, conquis, oubliant ses malheurs, applaudit à tout rompre. Les lumières baissèrent, une fumée lourde sembla planer sur l’assistance, une ambiance glauque s’installa, le public se sentit transporté dans l’enfer du jeu. Il frémit de plaisir.


A suivre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb
modérateur
avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Ven 23 Fév - 17:55

               La célèbre Fée du Hasard fit son entrée. D’un coup de baguette magique, elle récréa le décor d’une arrière salle de jeu clandestin où l’on pariait gros et où l’on buvait sec. Des joueurs patibulaires, Borsalino sur le crâne, échangeaient des cartes sous la clarté chiche d’une suspension crasseuse. Des femmes de petite vertu allaient de l’un à l’autre. Un bandonéon résonnait dans le lointain. On se serait cru à Macao. Quelle ambiance ! Le public était ravi, heureux de franchir pour un instant les barrières de l’interdit. Soudain, une femme à demi dénudée sauta sur la table de jeu et entama un french cancan endiablé. On hurla de joie dans la salle en applaudissant à tout rompre.

               Mais tout cela ne dura pas. La porte du café louche explosa sous les coups de boutoir des épaules policières. Un groupe d’agents municipaux surgit dans la salle de jeux et embarqua prestement tout le monde. Ne restèrent plus dans les lieux que les nuages de fumée des joueurs clandestins. Le bandonéon s’étrangla, toujours dans le lointain. La Fée du hasard sembla déconcertée, surprise et légèrement vexée. Un rire énorme s’éleva de la salle du concours, accompagnant la sortie penaude de celle qui avait trop misé sur le hasard.

              Le Maître de cérémonie revint sur le devant de la scène, le tricorne légèrement de travers. En s’éclaircissant la gorge, il introduisit la dernière candidate, une jeune fille du peuple. Elle était désormais la seule à pouvoir prétendre au titre de Reine des Songes, les dernières concurrentes ayant révélé leurs insuffisances. Elle ne prénommait Marie-Neige et n’avait pas plus de seize ans. Les spectateurs n’en croyaient pas leurs oreilles : comment, oser concourir à un titre prestigieux sans être fée ou sorcière, quelle impudence !

               La jeune fille s’avança pourtant. Elle était vêtue simplement et n’avait en effet rien de commun avec les candidates précédentes. Elle n’était riche que de sa seule jeunesse et de son cœur, que l’on devinait aimable, à en juger par le joli sourire qui ornait ses lèvres. Elle avait le poing fermé, comme enserrant un mystérieux trésor. Les spectateurs, riches et pauvres, se penchèrent tous vers elle, curieux de savoir ce qu’elle cachait dans la main. Ils l’encouragèrent : « ouvre ta main, jeune fille, que l’on admire tes trésors ! ». Quelques-uns rirent de cette prétentieuse, la plupart était déconcertés et déçus. Allons ! Cette année, il n’y aurait pas de titre décerné.


A suivre...

_________________


Dernière édition par celineb le Ven 23 Fév - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb
modérateur
avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Ven 23 Fév - 18:16


               Marie-Neige se trouvait à présent au centre de la scène. Un projecteur vint rendre hommage à sa fragilité. A ce moment, la jeune fille sembla étinceler. Elle entrouvrit le poing. Sur sa paume fine, un flocon, un simple flocon de neige, était déposé. Par miracle, ou par enchantement, qui sait ? il n’avait pas fondu et la foule captivée vit s’élever sous ses yeux des palais de cristal, une cathédrale de neige, toute une architecture adamantine à nulle autre pareille. C’étaient des roses, aussi, aux pétales cristallins, qui brillaient sur cette paume offerte aux regards fascinés, des nefs vénitiennes sur des flots transparents. Que de merveilles dans cette magie naturelle !

               Le flocon disparut lentement et avec lui, les palais de cristal. Il avait fini sa courte vie. Le sourire de Marie-Neige ne s’était pas évaporé. Il illuminait la salle de concours où elle se trouvait. Un grand silence régnait. Tout le monde était pénétré de la beauté que la jeune paysanne était venue leur montrer. Le roi Métamorphis II prit la parole.

- Jeune fille si bien nommée, Marie-Neige, tu seras pour un an notre Reine des Songes. Tu as su nous rappeler l'essentiel : la nature est une merveilleuse magicienne pour qui sait observer. Gloire et prestige à toi !

               Les applaudissements résonnèrent sous la voûte dorée du manoir royal. Chacun avait dans son cœur un peu de la richesse que Marie-Neige avait su partager. Le concours était terminé et personne ne contestait le choix royal. Marie-Neige, cette jeune fille si simple, leur avait ouvert les yeux sur la beauté du monde.

               Le conte se terminait ainsi. Edward referma doucement le volume. Le vieil homme grincheux était touché, inexplicablement ému. Il se redressa, posa le mince volume sur une étagère et remonta pesamment au rez-de-chaussée de la bibliothèque. Par la fenêtre, il voyait la neige qui couvrait les trottoirs et bordait les véhicules. Pour la première fois depuis longtemps, il sourit. Le sourire de Marie-Neige était-il contagieux ? Il réalisait à quel point cette neige détestable qu’il avait toujours haïe était aussi un merveilleux spectacle. Certes, il faisait froid, mais chaque flocon de neige était à lui seul un palais merveilleux. Il suffisait d’ouvrir les yeux. Le bonheur, un bonheur tout simple mais bien réel, devenait possible. Le vieil homme réalisa que pour la première fois de sa vie, il avait fait la paix avec son existence.



FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hortensia

avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 05/07/2017

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Sam 24 Fév - 12:06

j'ai adoré ce conte. Décidemment tu m'émerveilleras toujours Céline. Un peu de rêve pour nous les jeunes c'est un cadeau du ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astéria admin
Admin
avatar

Messages : 1012
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : à l'est de mon coeur

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Sam 24 Fév - 12:07

je me suis mise à rêver et c'est bien le but d'un conte. Merci Céline vos cadeaux sont pour moi inestimables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-mots-brouillon.forumactif.com
celineb
modérateur
avatar

Messages : 1358
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   Sam 24 Fév - 13:54

Merci beaucoup, je suis très touchée par vos commentaires si élogieux !

Bonne après-midi à vous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Reine des Songes [Conte]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Reine des Songes [Conte]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Halter, Marek] La Reine de Saba
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel
» Confiture de Reine Claude
» Histoire de Korrigans/Conte breton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La poésie dans tous ses états :: nouvelles, histoires-
Sauter vers: