La poésie dans tous ses états

Permettre à tous de poser leurs mots avec passion
 
AccueilPortailGalerieÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Le Culte des Abysses [Récit à suspense]

Aller en bas 
AuteurMessage
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Mar 26 Déc - 18:15

Musée d'Art sous-marin de Cancún, Mexique

Le Culte des Abysses

               C’était le moment, le grand moment. D’autres auraient pensé au D Day, au Jour J. Fred, lui, ne pensait qu’à avancer, suivre la file devant lui, sur la jetée. On les avait prévenus : une fois la substance avalée et installés au fond de l’eau, les disciples n’auraient que quelques secondes pour prier, se souvenir, espérer. Puis ils deviendraient, à jamais, des Sacrifiés. Le jeune homme savait ce qu’il faisait. Dans quelques minutes, il aurait cessé de vivre. Le Maître les avait mis en garde. C’était définitif, leur engagement était irrévocable. Leur Espérance devait être solide comme le roc, comme cette pierre qu’ils allaient devenir, ainsi que des milliers avant eux, qui les avaient précédés dans l’abîme.

           Le long cordon humain s’arrêta net. C’était le moment d’embarquer. L’un après l’autre, comme les grains d’un chapelet doucement caressés, ils montèrent à bord de la barcasse qui devait les amener à destination. Ils prirent place sur les bancs de nage. Fred regarda ses coreligionnaires. Certains souriaient, d’autres tremblaient, de froid ou de peur, comment savoir ? Il faisait chaud, en cette belle journée de juillet. Fred sentait la transpiration couler dans son dos. Personne ne parlait. C’était chacun pour soi, chacun pour Dieu, ce Dieu des abysses qu’ils avaient choisi de rejoindre, pour l’éternité. Le Maître donnait les ordres, les disciples obéissaient. Le jeu en valait la chandelle : l’éternité était promise aux Sacrifiés.

            Le jeune journaliste, lui, tremblait de terreur. Quelle idée, en effet, lui était passée par la tête ? Après des mois d’enquête qui lui avaient permis de découvrir les activités mortifères de cette secte maléfique, il touchait au but. Et ce but l’effrayait au plus haut point. Certes, il avait pris ses précautions, un équipement pour respirer sous l’eau avait été habilement dissimulé sous son blouson de cuir, il avait même pensé à des lentilles de contact perfectionnées pour ne pas avoir les yeux irrités par le sel. Surtout, il avait tout ce qu’il fallait pour ramener les preuves dont il avait un cruel besoin, un appareil photo miniature de la toute dernière technologie.

A suivre...

_________________


Dernière édition par celineb le Mer 27 Déc - 7:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astéria admin
Admin
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : à l'est de mon coeur

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Mar 26 Déc - 20:14

une belle cohérence, des mots justes, un récit palpitant, on a envie de connaître la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-mots-brouillon.forumactif.com
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Mer 27 Déc - 7:28

Musée d'Art sous-marin de Cancún, Mexique

         Tandis que le navire poussif démarrait avec sa cargaison humaine, Fred prit quelques photos, en essayant de se faire le plus discret possible. Puis il se remémora les étapes de ce qui l’avait mené jusque-là. Sa quête de la vérité avait été bien solitaire. Personne ne l’avait aidé, nul ne l’avait soutenu. Dans la section des enquêtes de terrain, au Grand Journal, il passait pour l’hurluberlu de service. Il savait qu’il ne jouissait pas de la considération générale, c’était le moins qu’on puisse dire. Ses idées géniales, ses trouvailles passionnantes, qualifiées de sornettes par ses collègues, l’avaient relégué dans une sorte de placard inconfortable, au troisième étage. Mais il en sortirait, il serait reconnu, cette découverte récente d’une religion suicidaire lui vaudrait enfin l’estime de ses pairs.

          L’ennui, c’est qu’il avait fallu prendre tous les risques et quasiment se ruiner. Le jeune homme avait feint d’être intéressé, puis conquis, par la propagande sournoise qu’il avait repérée sur le « Dark Net », cette partie d’internet inaccessible au commun des mortels et où rôdaient bon nombre d’anges maléfiques. Il était entré en contact avec le Maître. Il se doutait bien que celui qui se nommait ainsi avait plusieurs visages dissimulés sous le masque de grand gourou omnipotent. Toute une bande de lascars manipulateurs devaient s’en prendre à des êtres diminués par les souffrances de la vie ou les problèmes de santé. Le Culte des Abysses était prospère sur le Dark Net.

         Au bout de quelques semaines, Fred s’était mis à cotiser pour le Culte, comme « on » le lui avait demandé, des sommes de plus en plus élevées. Au moment où il allait renoncer par manque d’argent, « on » lui avait annoncé par un message lapidaire qu’il avait enfin réussi à sauver son âme, qu’il avait acquis le droit de s’embarquer sur le Navire de Non-Retour. Il aurait l’honneur, lui aussi, d’inscrire son nom sur la liste des Sacrifiés du Fond des Mers. Rendez-vous lui avait été donné à un endroit anodin de la ville portuaire. Il avait retrouvé un groupe de personnes dociles, résignées, de tout âge, qui avaient embarqué avec lui dans un camion bâché conduit par un « Maître » invisible. Le véhicule les avait guidés jusqu’à leur point d’embarquement.

           A présent, Fred subissait les cahots de la mauvaise embarcation sur une mer relativement tranquille. Le moteur de la barcasse ne devait pas être de la première jeunesse. Où allaient donc les sommes énormes collectées par cette secte maudite ? Au moment où le jeune journaliste se faisait cette réflexion très prosaïque, le navire s’arrêta. L’ancre fut jetée par un « Maître » mystérieux. Un autre Maître, ou le même, le garçon n’en savait rien, donna ses instructions par haut-parleur. Les passagers de Dieu découvriraient sous leur siège une dose de produit létal. Ils devaient l’avaler dès qu’ils en auraient reçu l’ordre. Ils se dirigeraient ensuite vers la poupe du bateau où ils trouveraient une cage sous-marine qui les conduirait sur le lieu de leur apothéose.

A suivre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Mer 27 Déc - 7:39

Musée d'Art sous-marin de Cancún, Mexique

               Il en fut ainsi. Naturellement, Fred fit semblant de consommer la drogue mortifère sans l’avaler, se demandant si des caméras le filmaient. Il la cacha discrètement dans sa poche, se promettant de la faire analyser dès que possible par des laboratoires autorisés. Il se dirigea ensuite avec ses coreligionnaires vers l’extrémité de la barcasse. Il observa la foule à la dérobée. Curieusement, hommes, femmes, enfants, ils avaient tous les yeux fermés. Le troupeau de brebis se dirigeait tout seul, en groupe ou en grappe, sans rien y voir. Quelle attraction magnétique les attirait, quel effet avait donc cette drogue invraisemblable ? En dépit de sa curiosité, le jeune journaliste tremblait de tous ses membres, il luttait contre lui-même pour ne pas céder à la panique. La scène à laquelle il assistait avait quelque chose de fantomatique, de spectral. Où étaient donc les Maîtres ? Fred n’en voyait aucun. La foule se mouvait toute seule, pareille à de la limaille de fer.

               La cage métallique dans laquelle avait embarqué le journaliste avec une bonne vingtaine d’adeptes se ferma dans un bruit sinistre. Elle s’enfonça en douceur dans l’eau, mue par une force invisible. Fred se hâta de mettre dans sa bouche l’embout qui lui permettrait de respirer sous la surface. Au bout d’une dizaine de mètres de descente dans l’eau nacrée, l’ascenseur des mers s’immobilisa sur le fond sablonneux. C’est alors que Fred, dissimulé au milieu de la foule indifférente et compacte, les vit. Une demi-douzaine de plongeurs sous-marins, habillés de noir. Des bulles en provenance du groupe de « Maîtres » s’élevaient jusqu’à la surface. Il n’en était pas de même dans celui de Fred. Ses coreligionnaires ne respiraient pas. Paupières closes, ils avaient l’air de morts-vivants qui se mouvaient pourtant, guidés par leurs sinistres pasteurs.

              Les Sacrifiés quittèrent lentement, lourdement, en effet, la cage qui leur avait permis de rejoindre leur demeure éternelle. Poussés, tirés, par les nageurs, les disciples rejoignirent des statues anciennes disséminées sur le sable. Elles étaient recouvertes de concrétions. Fred cheminait avec les disciples, s’efforçant de passer inaperçu, le buste très incliné, dissimulant au mieux les bulles qui s’échappaient de sa bouche à intervalles réguliers. Les « Maîtres » orientaient les adeptes par petits groupes vers la gauche ou vers la droite, puis ils les arrêtaient d’une pression de la main. Très occupés à guider leurs victimes consentantes, à les disposer parmi les anciennes statues de pierre, les plongeurs ne remarquèrent pas la silhouette discrète qui s’échappait de la foule. Fred, car c’était lui, réussit à rejoindre un ensemble de victimes anciennes et de se cacher derrière elles. De son poste d’observation, rien ne lui échappa.


A suivre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Mer 27 Déc - 7:59

               Le jeune journaliste se hâta de prendre le maximum de clichés de la scène surréaliste à laquelle il assistait. Les Maîtres avaient sorti de grandes aiguilles métalliques et piquaient leurs proies, l’une après l’autre. Ces dernières ne réagissaient pas, ne respiraient pas, restaient inertes mais dociles, véritables statues vivantes à la merci de leurs bourreaux. Etait-ce un test ultime ? Probablement. Le garçon vit la peau des zombies devenir peu à peu plus claire, plus blanche. Oui, les spectres se transformaient à vue d’œil en statues de pierre. Leur métamorphose était hallucinante. Très vite, les nouveaux adeptes furent exactement semblables à leurs prédécesseurs du fond des mers. Ils avaient rejoint à leur tour cette éternité dont ils rêvaient.

               Il était temps de fuir, de s’échapper au plus vite de cet enfer sous-marin où des démons avaient immobilisé à jamais des malheureux sans défense face aux manipulations mentales. Profitant encore de l’inattention des plongeurs, qui finissaient de disposer artistiquement leurs proies, Fred nagea jusqu’à la surface. Là, il embarqua sur le bateau de la secte mortifère en se hissant par l’échelle extérieure. A bord, il rejoignit en toute hâte ce qui lui sembla être la cale. Les « Maîtres », sûrs de leur pouvoir sur leur troupeau docile, n’avaient laissé nul gardien à bord. Immobile, dans l’ombre, le jeune journaliste entendit sans délai des pas pesants. Ces assassins immondes regagnaient leur embarcation.

               Au bout d’un moment qui lui parut une éternité, le navire s’ébranla, laissant derrière lui la foule des nouveaux morts. Horrifié, écœuré, Fred tremblait dans l’ombre, de rage autant que de peur. Comment pouvait-on se laisser aller à transformer des personnes innocentes en statues de pierre ? Comment pouvait-on tuer tous ces malheureux, en leur faisant croire à un destin lumineux ? Comment, comment, pourquoi… Les questions se heurtaient dans la tête du jeune journaliste. Il fallait se calmer pourtant, rejoindre discrètement la côte, quitter cette barcasse maudite en toute discrétion et proclamer la vérité au monde entier.

               Oui, la vérité, qui permettrait de sauver un nombre non négligeable de victimes à venir, prises dans les griffes de la secte des Abysses. Fred savait qu’il y arriverait, le plus dur était fait, il avait à portée de la main toutes les preuves voulues pour confondre les bourreaux. On l’écouterait à présent, on le remercierait et on l’admirerait pour avoir pris tous les risques. Le garçon sourit dans le noir. Où donnerait-il sa première conférence ? Puis un livre, un film, il en serait la vedette incontestée. Voilà enfin la revanche sur le sort qu’il attendait, après tant d’années passées à tirer le diable par la queue.

            Au bout de quelques minutes, le navire maléfique accosta et tout se passa au mieux. Le jeune homme réussit à quitter l’embarcation sans attirer l’attention. Il gagna le centre-ville au plus vite et s’occupa immédiatement de faire éclater l’affaire de la secte maudite au grand jour. Le journaliste, en s’embarquant sur le navire maudit un matin de juillet, ne se doutait pas qu’un beau jour de septembre, sous les yeux émus de sa vieille mère, sa poitrine s’ornerait d’une décoration accrochée par les autorités compétentes.

FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Mer 27 Déc - 8:18

En savoir plus sur le musée sous-marin de Cancun

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jason_deCaires_Taylor

http://www.underwatersculpture.com/

https://culturebox.francetvinfo.fr/arts/sculpture/plongez-dans-le-musee-sous-marin-de-jason-decaires-taylor-a-lanzarote-234573

QUI EST JASON DECAIRES TAYLOR ?
Jason deCaires Taylor est né le 12 aout 1974. Enfant, il a grandi en Malaisie auprès de ses parents expatriés. Une enfance entourée de coraux, de faune marine qui déterminera, adulte, son intérêt pour la protection des fonds marins. De retour en Angleterre avec sa famille, il commence à pratiquer le graff. En 1998, il décroche un diplôme au London Institute of Art (céramique et sculpture). Il multiplie les petits boulots (graveur sur pierre, scénographe de concerts) jusqu’à son déménagement sur l’île de la Grenade où il crée son premier parc de sculptures sous-marines. Trois ans plus tard, en 2009, il fonde le musée sous-marin de Cancun. Ces installations lui ont apporté une reconnaissance internationale. En 2014, il était considéré comme l’une des cent personnalités les plus novatrices de la planète.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/21/musee-sous-marin-insolite-mexique-photo_n_5164729.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_sous-marin_de_Canc%C3%BAn

http://voyagerloin.com/actualite/insolite-le-plus-grand-musee-sous-marin-du-monde-a-cancun/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fée de blé

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Dim 31 Déc - 11:41

J'ai bien aimé ton histoire sur cette secte marine, intéressant à lire,bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astéria admin
Admin
avatar

Messages : 758
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : à l'est de mon coeur

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Dim 31 Déc - 19:19

BRAVO ET MERCI CELINE DE TOUT COEUR POUR CE QUE TU AS APPORTE A CE FORUM;

JE TE SOUHAITE UNE JOYEUSE ANNEE POETIQUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-mots-brouillon.forumactif.com
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   Sam 6 Jan - 12:45

Merci !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Culte des Abysses [Récit à suspense]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Culte des Abysses [Récit à suspense]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Culte genestealer et Flotte-Ruche
» La bataille des abysses (1.5/5)
» Culte de Slaanesh : La tribue du Serpent Etoilé
» Liste Culte Genestealer
» [Collection] Spécial Suspense - Presses Européennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La poésie dans tous ses états :: nouvelles, histoires-
Sauter vers: