La poésie dans tous ses états

Permettre à tous de poser leurs mots avec passion
 
AccueilPortailGalerieÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 UNE DRÔLE DE FRIPERIE

Aller en bas 
AuteurMessage
fée de blé

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: UNE DRÔLE DE FRIPERIE   Mer 25 Oct - 19:56



-Garçon, pour avoir volé des chandails de marque à la boutique Nike, vous ferez trois semaines de travaux communautaires à la friperie Ste-Rose et cela, dès demain.
C’est sans enthousiasme, le lendemain, qu’il se rend à ladite friperie.
-Bonjour, dit-il, je viens faire des travaux communautaires. Je suis Christophe St-Gelais.
-Ah oui, on t’attendait. Tu vas trier ce tas de linge selon leur qualité, puis les mettre sur les cintres.
-Facile!
Quelques minutes plus tard…
-J’ai terminé! J’ai mis de côté tous les vêtements de marque comme Nike et Adidas et j’ai jeté tous les autres dit-il fièrement.
-Quoi? On jette seulement les vêtements troués ou tâchés! Recommence!
C’est en bougonnant que Christophe refait de nouveau le travail, pff! Friperie Ste-Rose, ça ne porte pas son nom, ça sent plutôt le vieux croûton ici!
-Voilà, j’ai terminé, tout est sur les supports.
-Bien, à demain dit la patronne.
Mais dès que la clé s’insère dans la serrure….tous les vêtements accrochés par Christophe, sautent de leur cintres.
-Avez-vous entendu ce petit nouveau? Il ne jure que par les marques! Et nous, les vêtements ordinaires, on est laissé pour compte. On va lui en faire voir de toutes les couleurs!
Le lendemain….Christophe se fait accueillir de pied ferme.
-Mais qu’as-tu fais? Tous les vêtements que tu as préparés hier sont soient noués, roulés ou à l’envers!
-Mais…mais…bredouille-t-il, je ne comprends pas!
-Remets-moi tout cela à l’ordre. Aujourd’hui, tu seras au service à la clientèle, tu conseilleras les gens sur le choix de vêtements.
-Ah! Quelle poisse. Bon, faut y aller.
-Bonjour jeune homme, je cherche un chandail sport pour mon fils que voici.
-Oh! J’en ai un super pour vous! Il aimera sûrement, c’est du Nike!
-Oh oui, je veux l’essayer!
Mais aussitôt enfilé, le garçon se met à se gratter frénétiquement.
-Qu’a-t-il dans ce vêtement? Des poils à gratter?
-Toutes mes excuses, je vous en donne un autre, un firefly.
-Ah, il est chouette, celui-ci dit le garçon
Mais dès qu’il, l’essaie , le chandail rétrécit à vue d’œil.
-Mais que se passe- t-il ici dit la patronne.
-heu…rien!
-Rien! Dit la cliente en colère! Les chandails proposés par ce jeune homme sont les plus bas de gamme que je n’ai jamais vu! Je ne reviendrai certainement pas! Et elle part en claquant la porte.
-Et bien bravo! Tu as fait fuir une cliente et en plus elle nous fera une mauvaise réputation!
-Mais je ne sais pas ce qui se passe, il y a quelque chose de pas clair avec ces chandails.
Sur ce, la patronne tourne les talons sans un mot…il faut dire qu’elle avait le visage rouge et que l ’on pouvait presque voir la fumée de volcan lui sortir des oreilles.
Plus tard dans la journée…
-Christophe, j’ai besoin que tu restes plus tard ce soir, question de s’avancer un peu dans le triage de vêtements, nous sommes très en retard.
Christophe fulmine…. Rester ce soir….moi qui voulait faire des graffitis sur les murs de la ville!
-Je ferme la boutique à clé par sécurité, Christophe, n’oublie pas de rebarrer en sortant.
-Oui, oui grommelle- t-il tout bas.
Dès que la porte se ferme…Des chandails et des pantalons volent en tous sens. Un chapeau trop grand se pose sur la tête de Christophe, tandis qu’un manteau poids lourd le fait tomber sur une chaise. Un bas collant lui noue les mains aux barreaux d’une chaise et un foulard lui attache les pieds solidement.
-Ah!!!! Où suis-je? Dans une friperie hantée? Je savais qu’il y avait anguille sous roche avec vous autres. C’est donc vous qui avez fait les mauvais coups hier et aujourd’hui!
- Tu l’as bien mérité!
-Comment cela? Dit-il en essayant frénétiquement de se dégager.
-Tu n’a de yeux que pour les marques réputées, nous aussi on existe! Ce n’est pas parce qu’on vient d’un magasin modeste que l’on ne tient pas au chaud les gens et que l’on est pas résistant!
-Mais vous êtes si fades, les vêtements de marque sont colorés, originaux! Vous….. fait-il avec une moue désintéressée, vous êtes moroses.
-Et si nous serions colorés? Nous proposerais-tu aux clients?
-Il y a plus de chance.
-Jure- nous de nous refaire une beauté, où tu resteras notre otage toute la nuit et toutes les nuits suivantes.
-D’accord dit Christophe exaspéré, cette chaise est si inconfortable que je ferais n’importe quoi pour en sortir mes fesses.
-D’accord, on te libère, mais fait gaffe, c’est nous qui avons la clé pour sortir de la friperie!
Pris au piège, Christophe va chercher du colorant et des bouts de tissus traînant ici et là. Toute la soirée, il teint et coud de petites pièces de tissu sur les vêtements hantés. Vers onze heures, épuisé, il s’endort comme un bébé dans une allée de vêtements pour dame.

Le lendemain matin….
Christophe ??? Dit sa patronne, as-tu dormi ici? Ne me dis pas que tu es maintenant sans domicile!
-Hein? Non, non, dit Christophe, les yeux cernés par une nuit trop courte. Je crois que je me suis endormi hier sans m’en rendre compte.
-Bon, je passe l’éponge pour cette fois. Alors combien de sacs as-tu fait hier soir?
- Heu….j’ai plutôt refais une beauté à certains chandails sans vie.
-Les yeux de la patronne s’écarquillent, son visage prend une teinte rougeâtre, qui disparaît après quelques grandes respirations.
-Vous… Voulez-vous voir? Dit-il d’un ton hésitant.
- Je ne suis pas sûre…je nage dans un océan de surprises depuis ton arrivée à la friperie!
- Christophe sort son lot de linge fraîchement revampé. Qu’en dîtes-vous?
-Hum… ma foi, c’est vrai qu’ils ont l’air plus jeunes et attrayants. Je te donne le feu vert pour les accrocher.
Tout heureux, Christophe met en évidence les vêtements de boutique modeste, impatient de voir la réaction des acheteurs. Voilà un client….
-Bonjour monsieur, que cherchez-vous?
-Des pantalons et chandails pour faire de la course à pied avec mon fils. Avez-vous des marques?
-J’ai mieux que cela… venez voir…les sportifs sont des gens pleins d’énergie, il vous faut de la couleur… que dîtes -vous de ces vêtements?
-Wow, ils sont …combien dire… originaux! j’aime beaucoup, je les prends.
À la fin de la journée….
-Christophe, tu as fait un tabac avec les ventes aujourd’hui, c’est dommage que le temps soit écoulé pour tes travaux communautaires.
-Ah! Déjà! Je commençais à m’y plaire ici. Savez-vous le secret de la friperie Ste-Rose?
- Un secret dit-elle en chuchotant….. Non, il n’y a rien de tel. Ici tout est clair comme de l’eau de roche.
-Vous devez avoir raison dit Christophe en riant dans sa barbe deux fois plutôt qu’une.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineb

avatar

Messages : 973
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: UNE DRÔLE DE FRIPERIE   Mer 25 Oct - 20:30

Un joli conte !

Une belle moralité !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
UNE DRÔLE DE FRIPERIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» costume en vente en ligne
» Vide grenier ou friperie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La poésie dans tous ses états :: nouvelles, histoires-
Sauter vers: