La poésie dans tous ses états

Permettre à tous de poser leurs mots avec passion
 
AccueilPortailGalerieÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Mon étoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fée de blé



Messages : 27
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Mon étoile   Sam 9 Sep - 21:22

MON ÉTOILE

Je vis sur cette plage où les grains de sable prennent couleur caramel, quand le soleil, de sa généreuse nature, y étend ses longs rayons. C’est ici que j’aime me prélasser , avant d’aller m’amuser dans la mer. Ah! La mer, là où je me sens libre. Libre de faire des cabrioles, de nager sur le dos, sur le ventre, de regarder les gros poissons et de drôles de choses qu’on appelle les bâteaux.

Je suis une tortue de mer et ma maman m’a nommé Swingala,ce qui veut dire en langage humain, petite pierre de lune.. Mais, je vais vous dire un secret : le soir, ce que j’aime faire le plus, c’est regarder les étoiles dans le ciel. Je finis toujours par m’endormir avant de les avoir toutes comptées. Ce soir, une étoile est étrange; elle est toute croche dans le ciel. Tellement qu’on dirait qu’elle va tomber, mais on n’a jamais vu une étoile tomber du ciel! Puis curieusement, une grande lumière éclaire le ciel et file à vive allure vers la mer, puis pouf! S’enfonce dans la profondeur des eaux.
-Oh non ! s’écrie Swingala en regardant le ciel, l’étoile qui y était toute croche n’y est plus, c’est sûrement elle qui a plongé dans l’eau et elle ne sait sûrement pas nager! Je vais aller la repêcher.
Schwingala ne perd pas une seconde, elle s’avance dans l’eau et de ses puissantes pattes, plonge dans la mer à la recherche de l’étoile. Mais il fait si noir à cette heure, comment ne pas s’y perdre?
Mais au loin, bien plus loin, une lueur scintille.
-C’est mon étoile, j’en suis sûre!
Schwingala reprend sa course, bien déterminée à ramener l’étoile sur terre. Elle s’approche de plus en plus près, puis un tourbillon d’eau fait remonter l’étoile dans un tas de bulles.

-Oh! Mais où est-elle maintenant? Oh! Je la vois.
Schwingala s’avance tout près d’une bulle fortement lumineuse. Elle met une griffe dessus pour libérer l’étoile et la met bien à l’abri entre son cou et sa carapace.
-t’en fais pas petite étoile, je vais te sortir de l’eau….Bloup Bloup….

Schwingala remonte vers la surface, se reposant quelques fois sur des coraux ou des éponges, car une étoile du ciel, c’est lourd! Mais soudainement plus rien, on ne voit plus de poissons, de crabes et d’étoiles de mer ,toutes semblent disparus…oh! Ce n’est pas bon signe! Schwingala n’a peur de personne, sauf du requin qui peut casser sa carapace d’un coup de dent et ça sent bel et bien le requin. Schwingala cherche vite un abri, mais l’étoile brillant sans cesse fait démasquer bien vite sa cchettte.
- Schwingala,¸ricane le requin, tu as bien grandi cet été et tu me sembles bien appétissante.
-Oh! Schwingala tremble de peur, elle est prise au piège et croit bien finir ses jours dans le ventre creux du requin.
Mais l’étoile, reconnaissante envers Schwingala décide d’agir. Elle saute sur le nez du requin, le pique de ses pointes aiguisées puis saute partout sur son corps en l’égratignant en milles autres endroits .
-Aie,Aie! Crie le requin. Ca va, je m’en vais, dit-il humilié , mais ne vous avisez pas de revenir dans les parages, si vous ne voulez pas être croqués tout ronds.
-Wow! Dit Schwingala quel courage , petite étoile!
-Merci.
-C’est la moindre des choses après m’avoir portée secours.
Nos deux compagnons , encore un peu secoués, reprennent le chemin de la surface et cette fois sans soucis.
-On y est maintenant, petite étoile. Dis-moi, comment as-tu fait pour tomber du ciel?
-Je ne sais pas. Je dansais la valse des constellations, puis j’ai fait un faux pas et je suis tombée, voilà.
-Ah bon? Les étoiles savent danser?
-Mais oui, depuis la nuit des temps! Tu veux que je te montre?
-Oh! Tu sais les tortues ne sont pas très douées pour la danse.
-Petite étoile, je ne sais vraiment pas comment faire pour te retourner dans le ciel et de toute façon,il fait nuit ,alors en attendant ,je vais t’attacher autour de mon cou. Comme cela, je ne te perdrai pas.
À peine Schwingala ferme t-elle les yeux, qu’elle reçoit de la visite, car l’étoile autour de son cou ,se voit à des kilomètres!
-Salut Schwingala, tu as un bien joli bijou, cela ferait plaisir à ma femme la pie. Je te l’échange contre des herbes et des algues bien fraîches.
-Non, merci M.Pie ,l’étoile est un bijou du ciel, elle doit retourner chez-elle.
-Voilà qui est bien embêtant dit la pie en fronçant les sourcils. Un conseil :garde bien ton précieux bijou de crainte de ne te le faire voler. M.Pie retourne donc dans son arbre réfléchir à un tas d’astuces pour dérober le bijou de Schwingala. Mais une pie reste une pie et sans s’en apercevoir, M.Pie réféchit tout haut et bien des animaux et insectes de la plage savent maintenant que Schwingala a une étoile du ciel à son cou.

Quand M.Pie a enfin trouvé la meilleure façon de dérober l’étoile à Schwingala, il va en deux coups d’ailes sur la plage aux couleurs caramels pour mettre son plan à exécution. Mais quelle surprise il a! L’étoile n’y est plus!
M.Pie soulève délicatement, Schwingala sans la réveiller pour voir si elle a caché le bijou étoile sous elle, mais non! Alors il remarque plein de petites traces étranges sur le sable. Mais qui est le voleur d’étoile? C’est un petit animal, ça c’est sûr! Hum…je vais regarder dans les trous de fourmis…..mais les heures passent et M.Pie n’a rien trouvé et doit se résigner à retourner chez-lui bredouille.
Quand Schwingala se réveille et porte ses pattes à son cou, quelle surprise!
-Oh,non! Mon étoile a disparu! Oh! C’est sûrement la pie qui la voulait à tout prix!

Petite pierre de lune prend donc le chemin de M.Pie et cogne à son arbre, très en colère. M.Pie, je sais que vous êtes là! Redonne-moi mn bijou du ciel!
M.Pie, sort l’air innocent….
-Mais, je n’ai pas ton bijou, chère tortue. C’est vrai que je la convoite, mais viens voir par toi-même, ton bijou n’est pas ici.

Schwingala entre donc, déterminé à trouver son étoile. Mais M. et Mme Pie n’ont pas le bijou. Dans leur nid, Il n’y a que des bagues, colliers et pierres précieuses. Schwingala est bien triste.
-Mais M. Pie, si ce n’est pas toi qui a mon étoile?
-Je ne sais pas, si je le savais, je l’aurais ici avec moi. Il y avait de drôles de traces sur la plage….peut-être trouveras-tu le coupable?
Schwingala retourne donc à la plage
-Tiens, c’est bizarre ces petites traces. Réfléchi Schwingala. Qui est-ce qui se ballade la nuit et aime la lumière? Mais oui! Je crois avoir trouvé.
Schwingala marche et nage de longues minutes pour trouver le repaire des suspects. Ils se trouveraient ici, dans un petit pré aux herbes hautes. Inlassablement, Schwingala tasse les herbes avec espoir puis après un long moment, elle pousse un soupir de soulagement, ça brille ça y’est!
-Haut les ailes crie Schwingala, un brin d’herbe dans la bouche, je sais que vous avez mon bijou du ciel, redonnez-moi le.
On le garde Schwingala, l’étoile produit beaucoup plus de lumière que nous pauvres lucioles, elle nous est très utile!
Mais lucioles, l’étoile vit dans le ciel, pas sur la terre. Elle sera malheureuse et perdra de son précieux éclat. Elle est tombée du ciel par accident et elle doit y retourner pour éclairer les animaux qui vivent la nuit.
Il est vrai qu’elle fait beaucoup de lumière et qu’elle nous garde éveillées le jour, mais non, on la garde.
-Je dois absolument les convaincre, réfléchis Schwingala. En regardant le ciel, elle a vite une superbe idée.
-Dîtes-moi, avez-vous déjà vu une pluie d’étoiles filantes?
-Non
-Cela se produit une fois l’an, venez voir, cela va commencer dans les prochaines secondes.
Toutes les lucioles sont au rendez-vous , elles sont si enchantées de voir cet événement! Après tout ce sera leur première fois!
-Maintenant dit Schwingala, regardez à l’est, il y en a déjà une dizaine qui file comme une fusée dans le ciel!
Les lucioles bouches bées devant ce spectacle, ne remarquent pas que les étoiles se rapprochent de plus en plus de la terre. C’est à cet instant que l’étoile pris son courage à deux mains, se donnent un élan puis aidées par ses sœurs du ciel, rejoins la voie lactée en un clin d’œil.
Quand le spectacle se termine, les lucioles applaudissent, mais tout d’un coup leur visage devient tout vert.
-Notre étoile? Ou est-elle passé?
-Oh, vous l’avez sûrement égaré pendant le transport entre le champ et ici dit Schwingala.
Les lucioles partent donc ratisser tout le trajet pour la retrouver. Schwingala rit, la tête dans sa carapace, car elle sait qu’elle est tout là -haut.
Alors, si tu regardes le ciel, ce soir et que tu vois une étoile avec une corde qui traîne derrière elle, c’est l’étoile qui était à mn cou, c’était mon étoile à moi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astéria admin
Admin
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : à l'est de mon coeur

MessageSujet: Re: Mon étoile   Dim 10 Sep - 10:04

quelle belle histoire d'étoile, tous les enfants devraient lire ces belles histoire c'est un ravissement à chacune d'elle. Merci fée de blé pour ces beaux moments de lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-mots-brouillon.forumactif.com
hortensia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/07/2017

MessageSujet: Re: Mon étoile   Dim 10 Sep - 10:05

de plus en plus fan de tes histoire, fée de blé, j'adore et j'aurais aimé lorsque j'étais petite lire d'aussi belles histoires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon étoile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon étoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fibre textile, toile de jute, identification. . (test, coloration)
» Toile abstraite matière+acrylique
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» collection l'étoile d'or
» A ton étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La poésie dans tous ses états :: nouvelles, histoires-
Sauter vers: